4 clés pour s’émerveiller

By 6 décembre 2016Psychologie Positive

Quand vous êtes-vous senti émerveillé pour la dernière fois ? Alors que les enfants expérimentent ce sentiment de façon régulière, il semblerait que ce soit bien plus rare chez l’adulte étant donné sa focalisation sur ses responsabilités au jour le jour. Et pourtant, des recherches récentes en psychologie montrent que l’émerveillement est tout aussi important pour les adultes. 

Les chercheurs définissent l’émerveillement comme le sentiment que nous expérimentons en présence de quelque chose de plus grand que nous, qui remet en question notre manière habituelle de voir le monde : un tableau de maître, un chef-d’oeuvre musical, un panorama à couper le souffle, un discours émouvant ou encore les premières fleurs du printemps.

Au centre de cette expérience éblouissante se situe un sentiment de petitesse, non pas associé à la honte, mais plutôt au sentiment d’interconnection avec autrui et d’élargissement de notre vision.

Les recherches suggèrent que l’émerveillement a de nombreux avantages psychologiques, y compris la satisfaction accrue de notre vie, une perception du temps qui ralenti et un plus grand désir d’altruisme. Cette « focale » remet en perspective nos préoccupations quotidiennes. Cela peut également avoir des bénéfices pour notre santé ; une étude récente montre que les personnes ayant connu des expériences émerveillantes ont des niveaux de tissus de l’interleukine-6 (protéines inflammatoires associées au risque de maladie cardique) plus bas que les autres. De plus, l’émerveillement a mieux prédit ces niveaux de tissus comparé à la joie, le contentement ou encore l’amusement. Cet enchantement peut nous aider à faire face au stress en favorisant la curiosité et l’exploration plutôt que le retrait et l’isolement.

Il n’est pas nécessaire ou souhaitable de ressentir cet émerveillement à tout bout de champ, mais la plupart d’entre nous pourrait bien l’utiliser un peu plus dans leur vie quotidienne. Les scientifiques ont identifié quatre stratégies efficaces qui permettent d’accroitre ce sentiment et ainsi de favoriser le bien-être, l’altruisme, le sentiment d’appartenance sociale et la résilience.

1. Couchez sur le papier une expérience personnelle d’émerveillement

Le simple fait d’écrire peut être très puissant. La narration détaillée implique une réflexion sur une expérience personnelle et permet de revivre en détails les sentiments vécus à l’époque. L’expérience de Mélanie Rudd, professeur à Stanford, montre que cet exercice produit de réels bénéfices. Cette pratique peut être particulièrement utile et vous soustraire à un certain marasme lorsque la routine quotidienne commence à peser.

2. Partez pour une marche émerveillante

Voyager peut être une grande source d’émerveillement, mais une source d’émerveillement peut également se trouver près de chez vous. Choisissez un cadre susceptible de vous subjuguer (un cadre naturel avec une allée bordée d’arbres, urbain au sommet d’un immeuble, intérieur avec les tableaux d’un musée). L’émerveillement est une expérience qui ne dépend pas tant de l’environnement dans lequel vous êtes mais plutôt du regard que vous y poser. L’étude de Paul Piff, de l’université de Californie à Berkeley, conforte cette pratique qui engendre une augmentation du sentiment d’humilité et de soucis des autres.

3. Visionnez une film émerveillant

Internet est une source inépuisable d’étonnement et d’extase. Grâce aux outils de plus en plus perfectionnés, partez à la découverte des plus beaux endroits de la planète en un clic. Dans une seconde étude, Mélanie Rudd, observe que les participants à qui l’on demande de regarder une vidéo composée d’images spectaculaires (cascades, baleines, astronautes, etc.) rapportent un plus grand sentiment d’émerveillement et la perception d’avoir plus de temps que les participants à qui on a montré une vidéo conçue pour induire un sentiment de bonheur.

4. Lisez une histoire grandiose

La lecture d’une histoire détaillée peut également provoquer l’émerveillement. Dans une étude, une moitié de participants est amenée à lire une histoire d’escalade de la Tour Eiffel avec sa vue panoramique. L’autre moitié des participants va lire la même histoire mais la tour ne possède pas de nom et le paysage vu du haut est une plaine. Les lecteurs de la première histoire ont rapporté une plus grande satisfaction de la vie et le sentiment d’avoir plus de temps, que ceux ayant lu l’histoire neutre.

Alors, lorsque la vie semble morose et terne, une petite dose d’émerveillement peut nous aider à repartir et trouver du sens à nos actions. Ce sentiment peut sembler parfois presque effrayant mais il est un puissant moyen de casser la monotonie et de voir les choses d’une lumière nouvelle. André Gide ne disait-il pas que « l’importance soit dans ton regard, non dans la chose regardée » !