Comment changer son environnement peut nous aider à se changer soi.

C’est scientifiquement démontré, pour tenir ses résolutions du nouvel an, il est bon de modifier son environnement.

Quand nous sacrifions au rituel du passage à la nouvelle année en listant nos bonnes résolutions, on imagine qu’il nous faudra des trésors de détermination et de contrôle de soi pour les tenir. Mais nous oublions la deuxième moitié de l’équation: l’environnement autour de nous. Les situations rencontrées dans notre quotidien vont nous aider à garder le cap ou nous mener tout droit à l’abandon.

Le secret des personnes à la volonté inébranlable

Ce qui paraît intuitif chez les personnes résolues, l’Université de Floride l’a démontré dans son étude en 2015, c’est leur faculté à savoir diminuer autour d’eux les tentations. Ils pensent à laisser leur carte bleue à la maison, à ranger leur téléphone loin d’eux pour clore un dossier important ou à ne pas stocker les barres chocolatées dans son tiroir de bureau par exemple. Passer moins de temps chaque jour à résister aux multiples tentations nous fait ainsi économiser notre énergie et augmente nos chances de tenir nos résolutions sans effort, comme l’explique le professeur Roy Baumeister, co-auteur de cette étude.

Cela peut paraître évident pour des résolutions qui impliquent de NE PAS faire quelque chose, mais qu’en est-il des résolutions positives, telles que tenir un journal des événements satisfaisants, trouver de nouveaux clients ou méditer chaque jour ?

Du pouvoir des rappels

D’après une étude de 2012 sur les résolutions du nouvel an, les personnes qui tiennent leurs résolutions ont tendance à faire appel à la technique du « contrôle des stimuli extérieurs » : garder autour d’eux des éléments de rappel de leur objectif. Pour m’engager dans ma pratique méditative quotidienne par exemple, j’ai placé mon coussin de méditation près de mon bureau (je travaille à domicile) et le voir me rappelle mon « rendez-vous coussin ». Il est aussi possible de poser son journal de gratitude bien en vue chez soi ou sur son lieu de travail pour garder en tête sa résolution de ressentir et partager plus de gratitude. L’être humain est un être d’habitudes et des indices comme des lieux, des personnes, des odeurs, un objet, un son etc. peuvent déclencher des automatismes. A nous de nous créer de nouvelles habitudes en modifiant notre environnement.

Planifiez vos objectifs dans votre environnement

  • Notez-le dans votre agenda. 10% des gens abandonnent leur résolution par simple oubli. Placer une entrée récurrente dans votre calendrier ou votre to-do List, une alarme sur votre téléphone, ou même un simple post-it sur votre miroir.
  • Eloignez-vous de toute source de tentation. Identifiez les obstacles à la tenue de votre résolution et restez le plus possible loin d’eux. Si vous cherchez des méditations sur Youtube et finissez par regarder des séries humoristiques, envisagez de télécharger une application dédiée par exemple.
  • Entourez-vous de sources d’inspiration. Organisez votre bureau, votre domicile et votre vie en lien avec vos aspirations. Utilisez à bon escient les écrans de veille, les mots de passe et les photos que vous rencontrez tout au long de votre journée. Pourquoi pas utiliser un bijou ou un objet d’art qui sera votre ancre, votre rappel quand vous vous sentez proche de laisser tomber ?

La seule force de notre volonté n’est donc pas l’unique source d’échec ou de succès face à nos résolutions ou objectifs. Il est d’autant plus nécessaire de porter sa pleine attention sur son environnement pour sentir l’impact subtil qu’il peut avoir sur la réalisation de nos aspirations les plus profondes.

Céline Simonnet Lafont