Comment rebooster son équipe ?

Attitudes négatives, mauvaise humeur, démotivation et manque de dynamisme sont des conséquences susceptibles de contaminer votre équipe de travail si vous ne prêtez pas suffisamment attention à vos collaborateurs.

Selon la chercheuse canadienne Tina Kiefer, il y a trois antécédents majeurs nourrissant ces émotions négatives au bureau :

  • La perception d’un avenir incertain
  • La perception d’injustices de traitement de la part de l’employeur
  • La perception de conditions de travail inadéquates

En tant que leader, vous ne pouvez pas contrôler les perceptions de vos collaborateurs. Mais vous pouvez cependant influencer la manière dont ils vont réagir en leur offrant des solutions et des outils conscients. En étant ouvert, positif, enthousiaste et responsable, vous avez d’ors et déjà de grandes chances de diffuser cette même attitude au sein de votre lieu de travail (voir notre article sur la contagion émotionnelle).

À vous d’incarner, de promouvoir et de récompenser les comportements adéquats et susceptibles d’être adoptés par vos collaborateurs. Voici donc 5 points qui vous permettront de re-dynamiser votre équipe en perte de vitesse :

  • Adoptez une communication transparente.

Blâmer, rechigner et justifier sont les facteurs d’une perspective négative perpétuelle. Selon une étude américaine, environ 1/3 des salariés perd plus de 20h de temps de travail chaque mois à se plaindre des dirigeants. Une communication ouverte et transparente, de bonnes capacités d’écoute et des pratiques pro-actives de management permettront de galvaniser positivement votre équipe  vers une meilleure culture organisationnelle et un meilleur moral.

  • Evitez la posture de victime.

Revendiquer son innocence à tout prix est une mauvaise stratégie car vos équipes y verront une tendance à se soustraire aux responsabilités, impactant ainsi le respect qu’ils éprouvent à l’égard de la culture organisationnelle, de l’entreprise et de leurs collègues. A contrario, responsabilisez et valorisez vos collaborateurs même si cela signifie prendre la responsabilité d’une erreur ou d’un acte répréhensible.

  • Focalisez l’attention de votre équipe dans le présent.

Au lieu de vous fixer sur les échecs d’hier et de les laisser conditionner les réactions d’aujourd’hui, demandez à vos collaborateurs de se défaire de leurs premières impressions et croyances. Au début d’une réunion, rappelez leur qu’ « aujourd’hui est un jour nouveau » afin de leur donner une seconde perspective sur les tâches à accomplir.

  • Cherchez et activez le positif.

Le bien-être est un choix actif. La génétique et les facteurs externes jouent bien évidemment un rôle important mais il est aujourd’hui démontré que notre capacité au bien-être dépend en grande partie de nos actions et de notre état d’esprit. Les résultats d’une méta-analyse regroupant 51 interventions de psychologie positive en entreprise auprès de 4 300 participants a montré une baisse significative des symptômes de dépression et une augmentation du bien-être au travail.

  • Créez des opportunités pour exprimer de la gratitude.

Apprenez à déplacer votre attention sur ce qui fonctionne bien et ce que vous appréciez. En créant une culture de la reconnaissance, vous dissiperez la négativité dans votre environnement de travail.

En utilisant vous-même ces quelques outils au bureau, avec un bon encadrement et en formulant des attentes claires, il y a de fortes chances que votre équipe amorce une dynamique plus saine permettant ainsi un meilleur bien-être et une meilleure productivité.