Le secret de votre pause déjeuner

déjeuner au bureau

Selon une nouvelle étude, notre capacité à nous concentrer augmente et notre stress diminue si nous prenons plaisir à une vraie pause déjeuner loin du bureau.

Faire une pause « cognitive » en milieu de journée nous aide à mieux travailler et à nous sentir bien. J’ai beau le savoir, comme beaucoup, il m’arrive de zapper la pause déjeuner ou de prendre un sandwich sur le pouce en pensant que je pourrai me relaxer après avoir fini tel projet important (comme écrire cet article).

Aller marcher un peu ou méditer un instant

Cette croyance est erronée d’après une étude publiée récemment par Marjaana Sianoja. Faire une vraie pause méridienne, aller marcher un peu ou méditer un instant peut fortement améliorer notre concentration de fin de journée, notre niveau de stress et de fatigue.

Pendant 2 semaines, des salariés des secteurs de l’administration publique, l’éducation, l’industrie et la finance ont accompagné leur pause déjeuner quotidienne de 15 minutes de marche au parc ou 15 minutes d’exercices de relaxation en pleine conscience (pour lesquels ils avaient été formés). En fin d’après-midi ils devaient relever leur niveau de concentration, de stress et de fatigue et remplir un questionnaire sur le plaisir ressenti pendant l’activité. Ces participants ont significativement amélioré leurs résultats.

Le secret pour récupérer d’une surcharge cognitive

Marcher dans la nature permet de récupérer d’une surcharge cognitive après une concentration très intense, tout en étant un moment agréable à vivre. La méditation de pleine conscience augmente quant à elle nos émotions positives, diminue notre stress et stimule notre capacité de concentration.

Bien que la pratique méditative soit plus efficace que la marche pour se détacher mentalement de son travail, les deux sont plus efficaces qu’un déjeuner classique. Marjaana Sianoja précise également qu’il est important de choisir l’activité qui nous paraît la plus agréable (choix qui n’était pas offert aux participants à l’étude).

Plus d’excuse ! Profitez de votre pause méridienne pour aller marcher ou pour méditer, même si ce n’est que pendant 15 minutes.

Céline Simonnet Lafont