Mindful leader: plutôt que d’en parler, lancez-vous !

Saviez-vous que vous passiez près de 47% de votre temps éveillé à penser à autre chose que ce que vous faites ?

En d’autres termes, beaucoup d’entre-nous fonctionnent en mode « pilote automatique ». Dans  «l’économie de l’attention» dans laquelle nous sommes rentrés,  la capacité de maintenir notre attention et notre concentration est tout aussi importante que les compétences techniques ou de gestion. Et parce que les dirigeants ont besoin d’absorber et de synthétiser un flot croissant d’informations afin de prendre de bonnes décisions, ils sont particulièrement touchés par cette tendance de fond.

La bonne nouvelle c’est que vous pouvez entraîner votre cerveau à mieux se concentrer en vous entrainant à des exercices de pleine conscience tout au long de votre journée.  Notre expérience, basée sur plusieurs dizaines de dirigeants entrainés à la pleine conscience, vous propose quelques clés pour devenir un leader plus attentif et conscient.

Au réveil 

Les chercheurs ont constaté que nous libérons la plupart des hormones de stress en quelques minutes après le réveil. Pourquoi? Parce que notre première pensée du jour déclenche notre instinct de lutte ou de fuite (c’est notre cerveau reptilien) et libère le cortisol (hormone du stress) dans notre sang. Quand vous vous réveillez, passez trois minutes dans votre lit en portant simplement votre attention à votre souffle. Si les pensées perturbatrices surgissent dans la journée,  laissez-les partir et revenez à votre respiration.

En arrivant au bureau

Prenez 10 minutes pour stimuler votre cerveau avec une pratique de la respiration en pleine conscience avant de vous plonger dans votre activité. Fermez les yeux, assis ou debout. Il suffit de maintenir un flux continu d’attention sur l’expérience de votre respiration: inspirez, expirez; tranquillement. Pour vous aider à vous concentrer sur votre respiration, comptez silencieusement à chaque expiration (une inspiration, une expiration, deux inspirations, deux expirations…). Chaque fois que votre esprit se distrait, retournez à l’attention de votre respiration. Pour vous aider, voici une méditation guidée de la respiration en conscience ICI.

La pleine conscience peut vous aider à augmenter votre efficacité, en restant concentré et  attentif.  L’attention est la capacité à reconnaître et laisser filer les distractions inutiles à mesure qu’elles surviennent. L’essence de la pleine conscience est de développer un esprit clair, aiguisé, calme. Et la mindfulness est une excellente alternative à la pratique illusoire d’être multitâches.  Elle contribue à accroître votre efficacité, à réduire vos erreurs, et améliore votre créativité.

Prenez la tyrannie des e-mails qui captent notre attention et la redirige vers des tâches moins prioritaires. Parce que remplir de petites tâches rapidement (traiter nos emails) libère la dopamine dans nos cerveaux, une hormone de plaisir. Cela nous rend accro à l’email et perturbe notre concentration.  Gardez toute votre attention lors de l’ouverture de votre boîte mail. Concentrez-vous sur ce qui est important. Pour bien démarrer votre journée, évitez de vérifier votre boite mail dès l’arrivée au bureau !

Avant de rentrer dans une nouvelle réunion

Avec peut-être un esprit vagabondant, ou préoccupé, prenez deux minutes pour pratiquer la pleine conscience. Vous pouvez le faire pendant que vous marchez vers la réunion. Mieux encore, suggérez de passer les deux premières minutes de la réunion en silence, permettant à chacun d’être à la fois physiquement et mentalement présent. Ensuite, si possible, mettez fin à la réunion cinq minutes avant l’heure afin de permettre à tous les participants une transition en conscience vers leur prochaine réunion.

Comme la journée passe et que votre cerveau commence à fatiguer, la pleine conscience peut vous aider à rester affuté et éviter de prendre de mauvaises décisions. Après le déjeuner, réglez un rappel sur votre téléphone toutes les heures. Lorsque le minuteur sonne, cessez l’activité en cours (expliquez-le à votre entourage!) et pratiquez une minute en pleine conscience. Ces pauses de performance en conscience vous aideront à repérer votre  « pilote automatique ».

 Lorsque vous rentrez chez vous

En voiture, transport en commun, etc., pendant au moins 10 minutes, éteignez votre téléphone ou la radio, laissez filer toutes les pensées qui surgissent. Portez attention à votre souffle et laisser glisser le stress emmagasiné dans la journée pour être pleinement présent à votre famille.

La pleine conscience ne veut pas dire vivre au ralenti ou éviter les difficultés. Elle est une invitation à améliorer notre attention et notre présence à la fois au travail et dans notre vie. Reprenez le contrôle sur votre attention, engagez-vous à vous entrainer tous les jours pendant 3 semaines. Et observez les résultats. Rien de plus !